Le forum tintin Index du Forum

Le forum tintin
Le forum pour tous les passionnés de figurines tintin

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Exem s'expose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum tintin Index du Forum -> La cave de moulinsart -> Autres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mben99
Tintinophile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2012
Messages: 3 639
Localisation: Israel

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 12:14 (2014)    Sujet du message: Exem s'expose Répondre en citant

Petit article sur un des grands "pasticheurs" paru dans la Tribune de Geneve.


Emmanuel Excoffier a inventé Zinzin, le jumeau maléfique de Tintin. Le Théâtre de Carouge l’expose et lui a commandé une fresque éphémère.



 
 


Emmanuel Excoffier, alias Exem, ne voit pourtant pas double. Exemplaire est son trait, pasticheur en diable, mais d’une limpidité sans faille. Lorsque BD-FIL souhaite mettre en avant la ligne claire, c’est à lui, fils irrévérencieux d’Hergé, qu’on demande l’affiche. Et quand l’exposition reprend vie au Cartoonmuseum de Bâle, le Genevois en crée une autre. On la dirait échappée du Lotus bleu. Apparence seulement, car les deux dingues déguisés en Chinois dans la foule ne sont pas les Dupond (t) mais le père de Haddock et Jacobs, celui de Blatte et Mortifer, pardon, Blake et Mortimer.
Méticulosité extrême, sens délirant du détail, le perfectionnisme se paie. Exem y va de son sommeil en vétéran de la nuit blanche. Même s’il gagne un jour ou deux sur le délai de livraison, il en profite pour explorer davantage de pistes. Au final, le gazouillis des oiseaux du matin le trouve souvent à sa table de travail. «Je repousse jusqu’à la dernière minute. Le lendemain, la fatigue et le devoir accompli me procurent une pêche pas possible.»
Champion genevois d’athlétisme
Ce formidable lecteur est aussi capable de ne pas lâcher un livre avant l’aube. C’est en sportif accompli qu’il gère ces excès. «La course à pied m’a appris à vivre avec une machine, mon corps.» A 17 ans, il fut champion de Suisse cadet du 1000 mètres. L’entraînement fractionné, il l’a pratiqué, enfant, sans en avoir conscience. A 23 ans, c’est sur 3000 mètres steeple qu’il s’adjuge le titre genevois. Aujourd’hui, il aligne les kilomètres pour se détendre mais ne raterait la Course de l’Escalade pour rien au monde. A 62 ans, il a le corps sec et nerveux d’un coureur de demi-fond.
Enfant timide, il dessinait poussé par sa mère. Elle avait étudié le dessin de mode aux Arts décos. «Elle s’est enthousiasmée et m’a beaucoup encouragé. J’ai sans doute dessiné pour séduire ma maman.» Quand elle le voyait ne mettre que du bleu pour l’eau d’un lac, elle le rendait attentif au phénomène des reflets, l’encourageait à utiliser aussi du vert et du gris. «Lorsque tu dessines un visage, lui disait-elle, commence toujours par poser les yeux, après seulement vient l’ovale…» Elle lui offrit, un jour, les «œuvres» qu’elle avait conservées. La première remonte à ses 2 ans et demi. Exem en parle comme si c’était hier. Il a une façon théâtrale de communiquer. L’expression s’appuie beaucoup sur les gestes. Les conseils de sa mère sont devenus les règles de toute une vie.
Passion pour la petite dimension
Jo Excoffier, son père, homme de théâtre et journaliste culturel, amenait Sempé ou Léo Ferré à dîner à la maison. Le petit Emmanuel aimait beaucoup l’accompagner dans les studios de la radio et de la télévision à Genève. Il jubilait de pouvoir annoncer à un copain fondu de Barbara qu’il avait mangé avec elle dans un restaurant genevois. De ce père, il a hérité l’orgueil. «Mais moins fort que lui, chez moi, il est peu agressif, il ne me met pas en compétition avec le monde.» Qualité et défaut, mais également moteur qui pousse au dépassement de soi. Si elle n’a jamais travaillé dans la mode proprement dite, sa mère a créé décors et costumes de théâtre. «J’avais envie de faire ça à sa place.» Une des sœurs d’Emmanuel s’adonne à la sculpture. L’autre est comédienne. Seul le petit dernier, «le plus doué», a tourné le dos à l’art pour le sport.
Si entre 20 et 30 ans Exem a été technicien de théâtre, c’est parce que le journal Pilote ne l’avait pas retenu lors d’un concours de bande dessinée. Mais le dessin, qu’il n’a jamais lâché, est revenu au premier plan. Et avec lui cette folle passion pour la petite dimension: l’A7 ou une feuille A4 pliée trois fois. Cette taille inférieure au paquet de clopes vient des mini-albums du journal Spirou de ses jeunes années. Ses séries, du nom des personnages Percelot et Lanceval-Zinzin, comptent aujourd’hui quatre et douze épisodes. A cette taille, on est proche du jouet. Caramba, encore l’enfance!
Fou de cinéma et de jazz, Exem s’adonne avec beaucoup de plaisir à l’affiche. A Genève, ses grands formats s’immiscent avec pertinence, humour et clin d’œil dans la vie politique, culturelle et associative. «J’adore raconter une histoire en une seule image.» Spécialiste de l’affiche dessinée, Ariel Herbez est en train de dresser le catalogue raisonné d’une production qui dépasse aujourd’hui les cinq cents pièces.
Carouge. Au théâtre et à la galerie Séries Rares, 15, rue Vautier (022 557 66 97): «Sur les chapeaux de roues», exposition jusqu’à la fin de novembre.


en Bonus un descriptif complet de l'expo qui lui est consacrée.
Cette exposition, couvrant la période allant de 1991 à 1994, constitue, après Le Grand Plongeon, le second volet de la rétrospective de l’intégrale des affiches et tirages limités d’Exem,
dont les grands formats, ainsi qu'une fresque inédite de 12 m2, seront visibles au Théâtre de Carouge. 
Ce volet, comme le précédent et comme les suivants, est accompagné par l’édition d’un catalogue raisonné établi par Ariel Herbez et tiré à 400 exemplaires signés et numérotés.
Des affiches ou tirages devenus rares et des originaux divers seront proposés à la vue et à la vente. 

Samedi 8 novembre dès 14h
Séance de dédicace à l’occasion du retirage de trois œuvres marquantes, imprimées en sérigraphie par Christian Humbert-Droz. 

Galerie Séries Rares
Mireille Excoffier & Exem
15, rue Vautier • 1227 Carouge
Mercredi 13h - 17h • Jeudi et vendredi 14h30- 19h • Samedi 11h à 17h • Et sur rendez-vous
Tél (+41) 22 557 66 97 ou 079 369 98 92 • info@series-rares.chwww.series-rares.ch • facebook

Théâtre de Carouge - Atelier de Genève • www.tcag.ch 
39, rue Ancienne, 1227 Carouge • Mardi - vendredi 10h -17h • Samedi 10h - 14h
et avant les représentations des Jumeaux vénitiens de Goldoni soit: mardi, mercredi, jeudi et samedi de 18h à 19h • vendredi de 19h à 20h • dimanche de 16h à 17h






et en cadeau quelques illustrations du maître


 
 
 
 
 


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Nov - 12:14 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tournesol
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 6 951
Localisation: Au centre de Recherches Atomiques de Sbrodj

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 19:34 (2014)    Sujet du message: Exem s'expose Répondre en citant

je ne me lasse pas de voir ces illustrations....

l'expo doit être très intéressante.... Okay
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:24 (2017)    Sujet du message: Exem s'expose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum tintin Index du Forum -> La cave de moulinsart -> Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com